Interview auprès de Savoie News : découvrez l’ESS avec notre co-directeur Thierry NOEL

 

Dans le cadre de la série “Coworking” de Savoie News, animée par Franck BANGET, découvrez l’échange avec Thierry NOEL, Co-directeur, conseiller financement et émergence pour France Active Savoie Mont-Blanc, et Fabienne PICHON-DEGUILHEM, référente pôle développement local pour la Communauté de communes Cœur de Savoie.

Découvrez les sujets abordés dans la vidéo :
0.43 : Présentation de France Active Savoie Mont-Blanc
1.48 : Qu’est-ce-que l’économie sociale et solidaire ?
2.25 : Présentation du projet territoire zéro chômeur de longue durée
3.50 : Présentation de l’entreprise à but d’emploi
6.30 : Le fonctionnement d’une entreprise avec l’économie sociale et solidaire
8.13 : L’embauche dans une entreprise à but d’emploi

https://www.youtube.com/watch?v=cKkJ1L8SyWU


Je découvre la vidéo

Autres stories


[bloc_ajax params="{count:7,ess:0}"]

Découvrez toutes les stories

La Newsletter France Active Savoie Mont-Blanc est de retour !

La newsletter France Active Savoie Mont-Blanc est de retour !

Découvrez nos dernières actus, avec au programme de cette newsletter, de nombreux évènements :

 

Notre premier Café Créa du mois de mars Elle & Entrepreneure organisé par le CitésLab Grand Chambéry en lien avec la Journée Internationale des Droits des Femmes. Les partenaires intervenants sont le CIDFF, Pôle emploi, France Active Savoie Mont-Blanc et 2 dirigeantes d’entreprises, avec le soutien de la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Egalité, du Fonds Social Européen (FSE) et de Bpifrance. Le mardi 7 mars 2023.

 

Notre deuxième Café Créa aura lieu à l’Effet Vrac le mercredi 8 mars. Venez découvrir l’entrepreneuriat au féminin, le témoignage de créatrices et l’accompagnement des entrepreneures.

 

Ne ratez pas notre Apéro Engagé du jeudi 23 mars co-organisé avec le Crédit Agricole des Savoie sur le thème de l’engagement des entreprises en solidarité internationale ! En partenariat avec Pays de Savoie solidaires.

 

Retrouvez-nous au Déjeuner Débat Savoie avec PrIORRA pour discuter de la vulnérabilité des salariés le mercredi 5 avril prochain. Avec la présentation du projet PrIORRA suivi du témoignage de Jimmy Mercante de la SCOP Elycoop.

 

France Active Savoie Mont-Blanc organise en partenariat avec la Communauté de communes des sources du lac d’Annecy un événement sur la thématique du Tourisme Durable le 25 avril de 18h à 20h.

 

Restez connecté pour découvrir nos ateliers collectifs DLA et nos ateliers sur l’engagement.

Vous trouverez aussi dans notre newsletter un retour sur nos chiffres clés de l’année 2022, notre formation à la gestion économique et financière de son entreprise solidaire, comment valoriser son impact social avec l’agrément ESUS…

 


La newsletter, c’est ici !

Apéro Engagé

L’apéro engagé

S’engager en solidaire avec les apéros engagés de France Active Savoie Mont Blanc ! Comment je m’engage en Solidarité Internationale quand je suis une entreprise ou une association ? À quoi ça sert ? Comment je m’y prends ?

 

C’est un rendez-vous à ne pas manquer qui permet à chacun d’entre nous de recréer du lien et de s’inscrire dans des dynamiques collectives. Ainsi, nous vous proposons de participer à ces apéros engagés afin de partager nos connaissances en fonction d’une thématique identifiée, de co-construire des solutions au niveau de nos territoires, et d’accroître votre mise en réseau.

 

En partenariat avec le Crédit Agricole.

 

Cet apéro engagé ENTREPRENDRE EN SOLIDAIRE est préparé et animé en partenariat avec Pays de Savoie Solidaires.

Venez découvrir des témoignages, échanger entre pairs sur l’entrepreneuriat que vous défendez chaque jour au sein de votre territoire, et venez échanger sur les bonnes pratiques que vous mettez en place dans vos structures!

 

Quand & Où ? Jeudi 23 mars de 11h00 à 14h00 au Pôle Entrepreunariat Savoie Technolac (19 boulevard de la Mer Carpienne – Le Bourget-du-Lac)


Pour m’inscrire, c’est ici !

Café Créa : Elle & Entrepreneure 🗓

Cette édition du Café Créa revient avec sont évènement Elle & Entrepreuneure. CitésLab Grand Chambéry vous invite à participer à cet évènement en partenariat avec France Active Savoie Mont Blanc en lien avec la Journée Internationale des Droits des Femmes. L’idée est de partager un moment convivial autour d’un café rythmé par des témoignages d’entrepreneures en activité tout en répondant aux questions sur le création d’entreprise.

Les partenaires intervenants sont le CIDFF, Pôle Emploi, France Active Savoie Mont Blanc et 2 dirigeantes d’entreprises, avec le soutien de la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Egalité, du Fonds Social Européen et de Bpifrance.

Où & Quand ? Mardi 7 mars 2023 à la Dynamo (24 av. Daniel Rops – Les Hauts-de-Chambéry)

Cet évènement est destiné aux femmes ayant une envie, une idée, ou un projet en construction de création d’entreprise.


Cliquez ici

Accès +, sécuriser le parcours des néo-entrepreneurs

 

Soutenu par le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion au travers de l’appel à projets Inclusion par le travail indépendant, le programme Accès + permet de toucher un plus grand nombre de créateurs d’entreprises dans des zones fragiles

Au début, les habitants du quartier Etouvie à Amiens ont regardé avec curiosité ce nouveau lieu de restauration aux couleurs de la Martinique. Et puis les premiers gourmands sont arrivés. Aujourd’hui, les résidents de ce quartier en plein renouvellement urbain plébiscitent le food truck Doucès Pays (Douceurs du pays en créole) d’Octavie Bellune. L’engouement est le même quartier Saint-Joseph à Nantes pour Super Food Africa, l’épicerie de produits tropicaux d’Andi Malanda. Elle a aussi ouvert cet été. Mais ce n’est pas leur seul point commun ! Ces deux jeunes entreprises ont bénéficié du programme Accès + de France Active.

Il faut dire qu’Octavie Bellune et Andi Malanda font partie des porteuses et porteurs de projet dans des zones sensibles qu’Accès + vise tout particulièrement à soutenir.
« Accès + est une offre complémentaire du pacte Création de France Active, adaptée à des publics plus fragiles et à ceux vivant dans les quartiers de la politique de la ville ou les zones de revitalisation rurale, confie Jean-Dominique Bernardini, directeur des partenariats de France Active. Nous avons pu développer cette offre depuis un an au travers de l’appel à projets Inclusion par le travail indépendant du ministère du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion. » Une montée en gamme à la fois côté accompagnement, avec une offre de services renforcée, et côté financement, avec une prime de 3 000 euros qui peut être débloquée pour les moins de 30 ans.

Quand on est sans emploi, créer sa propre entreprise peut constituer un moyen de retrouver une activité professionnelle. La création d’entreprise doit être accessible à tous y compris aux personnes fragilisées sur le marché du travail et quel que soit son âge. Le programme gouvernemental ITI « Inclusion par le Travail Indépendant » vise à favoriser la création d’entreprise par des personnes jeunes ou éloignées de l’emploi. Il leur permet de bénéficier d’un accompagnement renforcé tout au long de l’élaboration de leur projet de création d’entreprise. France Active fait partie des structures retenues par l’Etat au titre de ce programme, je salue son engagement à faire de l’entrepreneuriat une voie d’inclusion professionnelle durable.

Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion

« La philosophie du programme est bien d’accompagner et de financer des projets viables, mais aussi de sécuriser les créateurs d’entreprise dans la durée, complète Jean-Dominique Bernardini. Les garanties de France Active jouent un premier niveau de protection. Nous avons aussi développé des partenariats avec des réseaux qui connaissent bien les besoins de ces entrepreneurs un peu plus fragiles, comme  Entrepreneurs de la Cité ou la Fédération bancaire française. » Grâce à ce groupe de bonnes fées, l’accompagnement est quasiment à 360 °, aussi bien sur les aspects économiques et financiers que sur les questions de protection sociale.

Pour y parvenir, le rôle des accompagnateurs dans les associations territoriales de France Active a été accru. Afin de passer plus de temps avec les porteurs de projet et pour être au plus près de leurs préoccupations. Après un premier entretien, qui va déterminer la viabilité du projet, l’accompagnement se met en place à base d’ateliers collectifs, de webinaires et de rencontres individuelles. « Accès + nous permet de toucher de nouveaux entrepreneurs et de les aider de manière plus fine », confirme Lucie Hugon, conseillère en Lozère au sein de France Active Airdie-Occitanie. Ainsi, durant toute l’année 2022, de nombreux ateliers en présentiel, comme ceux sur la trésorerie ou le premier entretien avec son banquier ont pu être déployés à destination d’entrepreneurs issus de tout le département. « Lors de ces ateliers, on invite aux discussions insiste Lucie Hugon. Cela permet aux créateurs d’échanger sur des problématiques communes et de commencer à créer du réseau territorial entre eux. » Toute cette panoplie d’outils à leur disposition donne les conditions de la réussite.

En dehors de ces ateliers, l’intégration au programme Accès + aiguille les néo-entrepreneurs vers des webinaires construits avec les partenaires. Depuis une quinzaine d’années, la fondation Entrepreneurs de la Cité s’est donné pour objectif d’assurer les très petites entreprises. « Nous avons élaboré pour elles un contrat d’assurance inclusive, plus adapté à leurs spécificités que le marché classique, indique Nathalie Rauch, directrice du développement d’Entrepreneurs de la Cité. Il était donc tout à fait naturel pour nous de participer à Accès +. Nous avions déjà des formations sur l’importance d’être bien assuré et nous en avons développé de nouvelles. » Toutes les semaines, une trentaine d’entrepreneurs du programme assistent à un de ces webinaires.

« Depuis que nous sommes parties prenantes du programme, ajoute Nathalie Rauch, on constate que les petites entreprises ne sont pas plus sinistrées que les autres ! » Dans le système Entrepreneurs de la Cité, ils peuvent bénéficier d’une assurance inclusive pendant 4 ans, avant de retourner vers les offres habituelles, une fois consolidés.

Octavie Bellune à Amiens et Andi Malanda à Nantes ont eu l’occasion de suivre ces étapes d’accompagnement et ces webinaires, tout en continuant de monter les briques de leurs projets. A 53 ans, Octavie Bellune est arrivée à Amiens il y a 5 ans seulement, après une autre vie en Martinique. C’est dans son nouvel environnement qu’elle a construit pas à pas son projet de food truck. Dans son parcours, elle a rencontré plusieurs réseaux d’aide à la création, avant de pouvoir démarrer son activité en août dernier. « En tant que chômeuse, c’était compliqué pour obtenir un crédit bancaire, explique-t-elle. Mais la garantie de France Active a permis de débloquer cela auprès de mon banquier, afin de financer l’achat du camion et de le transformer en food truck ».

Pour Andi Malanda, 35 ans, Accès + a été également décisif. « J’avais tout préparé par moi-même, de l’étude de marché au budget, précise-t-elle. C’est pendant la recherche d’une boutique que j’ai croisé la route de France Active. Ma conseillère a été très attentive à mon dossier. C’est grâce à elle que j’ai pu obtenir un prêt bancaire pour financer le local et les travaux ; j’ai pu ouvrir très peu de temps après. » Le renforcement du pacte Création de France Active a ainsi permis de toucher de nouveaux publics, comme à Nantes et Amiens ou en Lozère, et d’accélérer des dossiers qui n’attendaient qu’un coup de pouce supplémentaire pour démarrer.

Ambition pour la fin 2022

4 000

entrepreneurs accompagnés

dont

1 900

jeunes (18 – 30 ans) bénéficiaires d’une prime d’État de 3 000€

3 questions à Pascal Glémain, Maître de conférences en Gestion-Management et ESS à l’Université Rennes 2

« Sans surprise, l’accompagnement est primordial »

Pourquoi les pouvoirs publics encouragent-ils l’entrepreneuriat dans les quartiers ?

La France est toujours dans un chômage de masse que les politiques publiques n’arrivent pas à enrayer. Avec le soutien à la création d’entreprises, on sort des politiques d’assistance pour accompagner les personnes vers des activités génératrices de revenus. Les personnes cibles de ces dispositifs sont nombreuses dans les quartiers de la politique de la ville et dans les zones de revitalisation rurale, mais on a parfois du mal à les atteindre. Elles ont besoin d’étapes plus ou moins longues pour créer. Car, nous le vérifions dans les études universitaires, l’entrepreneuriat est un processus, pas un statut.

Quelles sont les conditions de la réussite dans ces créations d’entreprises ?

Sans surprise, l’accompagnement est primordial. Et cela marche plutôt mieux quand il part de la personne pour aller vers les problématiques économiques au lieu de l’inverse. A la fin du parcours, certains ne vont pas créer, mais ils auront été accompagnés. Au sein de l’université Rennes 2, nous participons aux Cordées de la réussite pour aider les jeunes créateurs d’entreprise, de l’idée au projet. Nous les soutenons avec plusieurs partenaires (c’est aussi une des conditions du succès pour un accompagnement efficace) : missions locales, Cités Lab, France active Bretagne, Cigales Bretagne, etc. Depuis 10 ans, nous aidons une dizaine de projets jeunes par an. Un autre critère est de rester au plus près du territoire, d’où l’importance par exemple des tiers lieux en milieu rural comme en QPV ; aujourd’hui, un QPV sur trois a créé un tiers-lieu. Beaucoup se placent désormais sur le créneau de la création d’activités.

Quelle est la situation de la création d’entreprises dans les zones difficiles ailleurs dans le monde ?

Dans les pays du Sud, l’entrepreneuriat populaire est naturel. En Amérique latine, les habitants créent leurs propres activités pour sortir de l’informel, comme en Argentine lors de la crise des années 2000 ou au Pérou, où la finance solidaire aide les petits paysans à développer leur production vivrière. En Afrique subsaharienne, comme au Togo ou au Bénin, il existe des dispositifs d’aide à la création d’entreprises d’utilité sociale, dont Entrepreneurs du monde est partie prenante. Et enfin, c’est d’Asie, et du Bangladesh, qu’est partie la micro-finance qui a essaimé jusqu’aux quartiers pauvres des pays riches…

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

L’anti gaspi au service de l’inclusion

Pernelle VODINH et Margot ROURA

Créatrices de l’Atelier Rebond

Lutte contre le gaspillage alimentaire

C’est dans notre petite ville de Faverges que nous voulions faire bouger les choses : en liant la lutte contre le gaspillage alimentaire à un projet d’insertion sociale.


74210 – Faverges
Lutte contre le gaspillage alimentaire

Un projet qui fait sens localement
C’est grâce à leur activité militante que Margot et Pernelle se rencontrent. D’autant qu’elles ont un autre point commun : elles habitent toutes deux la petite commune de Faverges, à une trentaine de kilomètres d’Annecy.
« Nous sommes très attachées à cette ville, à sa vie associative, à sa mixité sociale. C’est donc assez naturellement que nous nous sommes retrouvées sur ce projet qui propose de lutter contre le gaspillage alimentaire, mais aussi de soutenir l’autonomie alimentaire et les maraîchers du territoire », commente Margot.
L’association « Atelier Rebond », née officiellement en février 2021, a en effet pour mission de récupérer les fruits et légumes non commercialisables des grandes et moyennes surfaces ou les surplus des producteurs locaux pour les transformer en confitures, chutneys ou pickles, revendus dans des points de vente de la région.
« La dimension anti-gaspillage fait vraiment sens pour nous, mais il était aussi essentiel d’y inclure une ambition sociale. C’est même notre moteur premier : créer des passerelles pour des personnes éloignées de l’emploi », complète Pernelle. C’est pourquoi le projet est également un chantier d’insertion par l’activité économique.
« D’autant que Faverges compte un fort taux de chômage, mais un seul chantier d’insertion-ressourcerie, adapté surtout pour les profils masculins. L’Atelier Rebond, lui, peut proposer des postes moins physiques et plus adaptés aux femmes », précise Margot.

Accompagner les premiers pas dans l’entrepreneuriat

Aussi bien pour Margot, ancienne institutrice ayant travaillé dans le monde de la culture, que pour Pernelle, ingénieure en thermique du bâtiment, la création de l’Atelier Rebond a représenté la découverte de l’aventure entrepreneuriale. Pour concrétiser leur projet, une rencontre a été décisive : Baptiste Bourdeau, fondateur de « J’aime Boc’oh », entreprise savoyarde qui valorise aussi les invendus pour en faire des confitures, également soutenue par France Active Savoie Mont-Blanc.
Pour se lancer, Pernelle et Margot entrent à leur tour en contact avec l’association territoriale et intègrent le dispositif Place de l’Émergence. « Cela a représenté une étape clé pour construire notre projet et préfinancer l’achat de matériel, des formations et couvrir une partie de nos salaires pour novembre et décembre. Cela a également beaucoup joué en notre faveur auprès d’autres financeurs en faisant valoir des premiers soutiens par des acteurs tels que FAPE EDF, la Maif, la Maaf… Ça fait boule de neige », ajoute Pernelle.

Des dernières étapes décisives
Aujourd’hui, la collecte des invendus a commencé : les premiers partenariats ont été signés avec les producteurs et les petites ou moyennes surfaces locales. Ce qui permet à Pernelle et Margot de cuisiner une fois par semaine avec des bénévoles au sein de l’association OVE, engagée dans l’inclusion des personnes en situation de handicap. Pour Margot : « C’est une belle façon de décloisonner les publics en difficulté et de créer de la mixité avec les personnes handicapées et celles qui cherchent à se réinsérer par le travail ».
Et pour aboutir pleinement le projet, les prochaines étapes s’avèrent décisives : obtenir l’agrément d’entreprise d’insertion, compléter les financements grâce à de nouveaux partenaires et trouver plus de lieux de vente dans la région. « À partir de janvier 2022, notre objectif est d’employer quatre personnes en insertion, une cinquième en juin, puis une supplémentaire chaque année », conclut Pernelle.


Site internet

A bénéficié

d’une prime de

17 000€

A été accompagné par

France Active

Et soutenu par

Caisse des Dépôts
FAPE EDF
MAIF
KLESIA
Fondation MACIF

 

En 2021

C’est ici ?


Please set your google map api key in element pack settings to show your map correctly.

Autres stories

[bloc_ajax params="{count:7,ess:0}"]

Toutes les stories

Communiqué de presse – Assemblée Générale de France Active Savoie Mont-Blanc

 

Chambéry, le 03 Juin 2022

Le 02 Juin 2022 s’est tenue l’assemblée générale de France Active Savoie Mont-Blanc. La présidente Isabelle BOURDIS, les administrateurs et l’équipe salariée ont eu le plaisir d’accueillir ses adhérents, ses partenaires, et entrepreneurs et structures de l’Economie Sociale et Solidaire à la MFR d’Annecy.

Nous avons débuté notre assemblée générale par un atelier créatif avec des éléments issus du réémploi et fournis par JEU CHANGE, ENFIN ! REEMPLOI, EMMAUS, et MONT SO RIDE WEAR. L’objectif était d’imaginer un slogan et de créer un totem autour de l’engagement.

Magali MERMILLOT-BLARDET, au nom de sa directrice Laurence PASTORELLI et de sa présidente Nathalie VESIN, nous a présenté la MFR d’Annecy, qui forme plus de 400 apprentis par an. La MFR a sollicité le Dispositif Local d’Accompagnement afin de l’aider à dynamiser ses équipes en cohérence avec le projet associatif porté.

Nous avons poursuivi notre assemblée générale par la partie statutaire. Mme BOURDIS a salué la présence de Mme la Sénatrice Martine BERTHET et remercié de la présence de chacun. Elle est revenue sur l’année 2021, marquée par un élément saillant : le burn-out de notre directrice emblématique, Anne Laure PITIOT. « Cet événement nous a laissés, un temps, sidérés. Nous avons dû nous organiser pour dépasser la difficulté ».

Cette ambiance a pesé sur chacun des salariés, qui étaient eux-mêmes fatigués par les contraintes sanitaires, le télétravail en mode dégradé, et l’urgence de mettre en oeuvre de nouvelles offres destinées à maintenir à flots nos bénéficiaires dans un contexte plein d’incertitudes.

La présidente a remercié les membres du bureau d’avoir été très présents dans un moment où la gouvernance devait faire face au défi de la cohésion des salariés et de la fragilisation de notre association.

Grâce à une implication de tous, salariés et bénévoles, une réorganisation s’est progressivement dessinée à partir du moment où nous avons eu la certitude qu’Anne Laure ne reprendrait pas son poste : les contours d’une direction collégiale ont été ainsi co-construits, dont la mise en oeuvre a eu lieu le 1er Janvier 2022 avec Maud Frasson, Co-directrice ESS, Fabien Jacques, Co-directeur Entrepreneuriat et Inclusion, Thierry Noël, Co-directeur Partenariats stratégiques, Melec de Charette, Co-directeur administratif et financier, et Céline Jabouyna, Co-directrice Animation du collectif et soutien partenariat 74.

Notre trésorier Joseph Moulin a souligné la richesse de l’organisation, les co-directeurs continuant à être sur le terrain.

Puis, la présentation des rapports d’activité a mis en évidence la richesse des activités portées par France Active Savoie Mont-Blanc. Le rapport financier, exposé par le Trésorier, a reflété les difficultés rencontrées par l’association en 2021, mais le rapport général du commissaire au compte a confirmé le caractère ponctuel de ces difficultés et conclu que France Active Savoie Mont-Blanc était tout à fait en mesure d’y faire face. Les administrateurs ont voté à l’unanimité les résolutions. Les chiffres prévisionnels de 2022 sont très encourageants, montrant une forte reprise d’activité dans tous les domaines.

Lien vers le rapport d’engagement

Contact presse : Angélique LEARD
07 64 38 76 54 – communication@franceactivesavoiemontblanc.org
www.franceactive-savoiemontblanc.org


Télécharger le communiqué de presse

Philippe Zaouati

Directeur général de Mirova

La crise que nous traversons renforce et accélère notre certitude que toute entreprise doit être ancrée dans son territoire, en lien avec son écosystème, et être en capacité de définir et de démontrer son utilité sociétale. Dans ce contexte, le modèle de l’entreprenariat solidaire démontre toute sa pertinence, et nous sommes mobilisés pour accompagner la relance et la croissance de ce secteur.

Stories


[bloc_ajax params="{count:7,ess:0}"]

Découvrez toutes les stories

Autres communiqués de presse


[the_grid name="5 derniers cp"]

Découvrez toutes l’actus

Participation de France Active à l’évènement « L’Économie sociale, le Futur de l’Europe »


Tous les acteurs européens de l’ESS se réuniront les 5 & 6 mai 2022 à Strasbourg lors d’un évènement coorganisé par la Présidence française du conseil de l’Union européenne, le secrétariat d’État chargé de l’Économie sociale, solidaire et responsable, la ville et l’Eurométropole de Strasbourg, la Commission européenne, le Parlement européen, le Comité Économique et Social Européen et le Comité des Régions. Cette manifestation est une opportunité unique pour se rencontrer et œuvrer ensemble au développement et à la reconnaissance de l’ESS au sein de l’Union européenne.
Dans ce cadre, France Active organise une conférence intitulée « Investisseurs publics, privés et citoyens : comment accélérer dans la coopération l’impact de l’ESS sur les territoires ? » afin de promouvoir la coopération multi-partenariale, du niveau européen jusqu’au niveau local, au service de solutions de conseil et d’investissement en faveur de l’impact social et écologique.

Le 5 mai de 13h30 à 15h00 interviendront lors de cette conférence animée par Florence Rémy, Directrice de France Active Alsace :

  • Pierre René Lemas, président de France Active
  • Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole de Strasbourg
  • Roger Havenith, directeur général adjoint du Fonds européen d’Investissement
  • Bruno Dunkel, directeur général d’Inpulse,
  • Bernadette Paul-Cornu, co-dirigeante de Familles Solidaires
  • Judith Fischer, directrice générale de Discovia


Consulter le programme et s’inscrire

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités